Résolution verte

C’est la rentrée et pour beaucoup d’entre nous, celle-ci rime avec fournitures scolaires, retour des fortes affluences dans les transports ou sur les routes et approche de l’automne (si tout va bien).

Cette semaine, j’aimerais m’arrêter sur cette information assez inquiétante : 95 % de la population en France manque d’activité physique et pourrait être exposée à un risque de détérioration de la santé. (Source Anses)

Pour ceux qui ont un travail assis la majorité du temps, ces vacances nous ont peut-être permis de couper avec la sédentarité, en multipliant les activités (randonnée, marche rapide, courses à pied ou simplement balade hebdomadaire) et en passant beaucoup plus de temps à l’extérieur.

Poursuivons dans cette dynamique, la rentrée semble être le meilleur moment pour prendre des résolutions, moins de sucre, plus d’activités, plus de nature. Les actions individuelles sont certes fondamentales mais selon L’Anses (l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), pour atteindre des niveaux suffisants à l’échelle individuelle, il faut souligner l’importance de créer des environnements favorables et intégrer la pratique du sport dans les politiques publiques.

Selon deux études réalisées à l’échelle européenne, les citadins vivant dans des régions avec une forte densité d’espaces de nature sont plus susceptibles de pratiquer une activité physique régulière et ont 40% de chances de souffrir d’obésité (Astell-Burt et al. 2014 ; Ellaway et al. 2005).

Lire la newsletter Résolution verte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *