Le génie des arbres

Que feriez-vous si vous étiez coincés sur un territoire limité sans autres moyens de subsistance que ce que vous pourriez trouver sur place ? C’est la question que pose ce documentaire sur l’incroyable puissance et ingéniosité des arbres.

La perception de l’arbre face à son environnement

Une question qui fait écho dans cette période de fin de confinement, mais il s’agit dans ce cas d’une autre dimension temporelle, celle des arbres. Leur prouesse pour s’adapter à leur environnement, se nourrir, se développer des centaines d’années sans jamais se déplacer.

Voilà quelques-unes des capacités insoupçonnés de ce organisme vivant :

  • L’arbre est capable de différencier les vents thermiques et les vents dépressionnaires afin de réguler sa croissance comme l’affirme Bruno Moulia, directeur de recherche à l’INRAE :

la croissance du bois peut être multipliée par deux les années où il y a des vents forts, simplement parce que l’arbre sent qu’il est déformé, et qu’il faut mettre plus de bois pour ne pas être en danger.

Cette perception avancée de la météo, lui permet d’économiser son énergie et de n’activer sa protection quand cas de nécessité.

  • Grace aux données satellites, les scientifiques, ont démontré que la forêt génère de la pluie. L’évaporation émises par les feuilles, et les précipitations qui en découlent, peut même, avoir un impact à l’échelle d’un continent.
  • Les arbres ont répartis leurs fonctions sensoriels dans l’ensemble de leurs corps. Contrairement aux animaux, comme l’être humain, ou ces fonctions sont concentrés  dans les organes (cœur, poumons, yeux, estomac). Si vous supprimez 80 % d’une plante, elle pourra continuer à vivre.
  • Enfin l’arbre à cette incroyable capacité à se redresser face à la gravité. Car comme l’homme, il a la possibilité de ressentir la position de son corps dans l’espace. C’est ce que l’on appelle la proprioception.

Le paradoxe de ces géants

A chaque nouvelle recherche, la science met en lumière le rôle sans précédent des arbres dans l’équilibre de notre planète. Cependant, elle ne cesse également de souligner leur fragilité face à l’accélération du changement climatique.

Documentaire réalisé par : Emmanuelle Nobécourt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *